L'oeil du voisin | ARTE

Un Français par Joe l'Irlandais

Et vous, comment imaginez-vous un(e) Français(e) ?

Assia la Bulgare

Assia la Bulgare

Quand je pense à la France, j'imagine une famille qui s’apprête à déjeuner, ils mangent toujours ensemble, pas comme chez nous. La mère est en train de préparer un plat spécial avec une sauce. Le père lave la salade. Leur fille de 15 ans est en train de mettre la table. Dans la cour, ses petits frères crient et s’amusent. L’aînée va bientôt arriver avec son copain. Elle a 18 ans. Elle est partie de la maison pour suivre ses études. Peut-être que cette belle image provient de mon séjour en France pendant Noël. Les gens nous invitaient dans les villages et partout régnait une ambiance festive.

Recueilli à Burgas

Sandra la Lettone

Sandra la Lettone

J’imagine une Française assise dans un square près d’un café. Elle discute avec ses copines des tendances nouvelles dans la peinture contemporaine, des couleurs et des formes. Elle est vêtue d’une manière très extravagante, comme une artiste. Elle un joli chapeau et des cheveux longs. Elle fume une cigarette bien sûr et boit du café… On entend de la musique. Plus loin, il y a des musiciens, des peintres, des enfants. Il fait très beau et il règne une ambiance bohème. La vie tourbillonne tout autour.

Recueilli à Riga

Juozas le Lituanien

Juozas le Lituanien

D'après mes lectures, les Français sont des gens cultivés et éduqués. Ils ont la peau plus mate, ils sont plus vivants, plus remuants, plus émotifs peut-être. Ils sont un peu plus libres que nous dans leurs comportements avec les femmes. Nous sommes plus chrétiens, plus stricts. Si on s’intéresse à l'art, il y a Montmartre, un quartier d’artistes qui est très développé en ce moment. À l’époque soviétique, nous avions les films russes, c’était de l’art de haut niveau. Aujourd'hui, il y a beaucoup de choses superficielles, arrivées avec la démocratie et le marché libre.

Recueilli à Vilnius

Veit l’Italien

Veit l’Italien

Nous sommes dans le Sud-Ouest de la France, au-dessus de Perpignan. Nous rencontrons une femme d’environ quarante ans à la peau tannée par le soleil. Ses cheveux noirs sont tirés en queue de cheval. Elle est élancée et musclée telle une sportive. Avocate de formation, elle a tout quitté pour devenir vigneronne. Son compagnon l’a d’abord suivie mais il est vite retourné à la ville, la laissant seule avec son rêve. Elle est déterminée et indépendante, c’est pour ça que tout le monde l’admire. Elle nous fait déguster son vin à la cave. Elle dit qu’il est naturel… et nous ressert un verre.

Recueilli à Trieste

 

Faites votre propre portait d'un(e) Français(e)

Soumettre votre contribution

0 / 400

 

Marie | France

Je ne vis pas en France, mon mari est d'une autre nationalité. J'ai de la tendresse pour les gens de mon pays, . Les français (moi incluse) sont comme ils sont caricaturés dans Astérix et Obélix. Raleurs, ils se chamaillent facilement, mais se sont souvent des personnes vraies avec un grand coeur. Parfois ils sont arrogants, comme les brésiliens, comme les anglais, comme les américains. etc.

Carol | Brésil

J'imagine une française éduquée. Elle est vêtue d'une chemise à rayures et elle est maigre. Ses cheveux sont long et naturels. Elle aime le vin et la musique.

Vanille | La Pologne

J'imagine un Français avec son traditionnel béret, un joli foulard au cou, un T-Shirt à rayures et une baguette sous le bras. Il vient d'acheter son pain et l'employée désagréable avec lui, mais lui aussi, il a été désagréable avec elle. C'est un éternel râleur.

Célia E | France

Le français est un râleur né. Il ne se satisfait de rien. Vote pour un Président puis râle parce qu'il ne fait rien de bien pour lui. Il est égoïste et imbu de sa personne. Personne ne lui arrive à la cheville. Lorsqu'il va dans un autre pays il se prend pour quelqu'un d'important et traite les gens avec mépris. Les Québécois le traitent de "maudit français" ! Allez savoir pourquoi !

Mahé | France

Tout un poème, décrire un membre de sa propre communauté. Disons des mots clés pour aider : fierté, arrogance, serviable mais il faut demander longtemps..., exigence, sentiment d'être meilleur que d'autres, supérieur... Dois-je préciser que je ne me sens pas française ???

Christine L. | France

Le Français vit sur sa gloire passée, sa réputation (révolution, droits de l'homme, culture). Il est fier de lui, de son pays, mais passe son temps à râler. Peu civique, peu aimable avec les étrangers, il critique tout et ne cache pas sa mauvaise humeur chronique. Bref le Français ne se prend pas pour une m... Heureusement j'en connais de formidables qui me consolent de cette triste majorité.

Romuald | France

Le Français a le c.. entre 2 chaises, entre le rêve américain et les produits toujours moins chers venus d'Asie. Il sait que tout cela ne correspond pas à ses valeurs, à cette conception française de la place de l'homme et de la femme dans la société... Il ne sait comment faire changer les choses, alors il râle, grogne, crie !
Sa méthode : fierté pour son pays, sa culture, ses savoir-faire !

Ella | France

Le Français est le paradoxe du citoyen. C'est le plus fier de son pays, de son climat, de ses paysages, de ses valeurs. Mais il est également le plus critique : il râle et critique, commente et dénigre. Mais au fond, il l’aime ce beau pays !

klrbos | France

Comme le dit ma collègue, "Vas-y, fais ta française", ce qui signifie "râle un bon coup, vide ton sac."
C'est dommage que cette image d'éternel râleur suffisant, incapable de se remettre en question colle à la peau du français. Mais il n'y a pas de fumée sans feu. Fiers de notre histoire (passée) et de notre culture, nous oublions trop souvent de nous projeter et donc de nous remettre en question.

Kiwi | Belgique

Je travaille dans un environnement international au Luxembourg. Les français que je côtoie sont sûrs d'eux, volubiles et affichent un air assez suffisant, particulièrement avec leurs voisins les belges qu'ils considèrent un peu comme des 'aimables imbéciles'. Ils parlent anglais avec un accent épouvantable et ne s'en formalisent pas : après tout, c'est au monde à s'adapter à eux, pas l'inverse !

Arabelle | Belgique

Ma Française est brune, pas très grande, très mince. Elle surveille beaucoup son alimentation. Elle est élégante et le plus souvent habillée en noir. Elle porte beaucoup de bijoux. Elle déjeune dans une brasserie avec son mari ou ses amies.
Quelque soit la personne qui l'accompagne, elle parle beaucoup. Elle a un avis sur tout qu'elle donne sur un ton péremptoire et autoritaire.

Laure-Hélène | France

Étant moi-même française, j'ai une image assez contrastée de mon pays. Certes, je suis très fière de la culture, l'art, l'histoire, la mode... Mais la façon de penser de mes concitoyens ne me plaît pas : nous sommes toujours de mauvaise humeur, peu ouverts d'esprit, difficiles à aborder, toujours en train de nous plaindre. C'est peut-être ce qui fait notre charme, ce côté paradoxal, après tout.

Une Polonaise
Un Croate
Un Luxembourgeois
Un Letton
Un Italien
Une Suédoise
Une Portugaise
Un Danois
Un Estonien
Une Hongroise
Un Allemand
Une Anglaise
Une Grecque
Un Slovène
Un Maltais
Un Belge
Une Autrichienne
Un Bulgare
Un Tchèque
Une Lituanienne
Un Slovaque
Une Roumaine
Une Irlandaise
Un Français
Une Chypriote
Un Hollandais
Un Finlandais
Une Espagnole
fresque - l'oeil du voisin

Comment imaginez-vous vos voisins européens ?

Nous avons sillonné l'Europe en tendant un micro aux citoyens des 28 pays. Replacez les morceaux manquants sur la fresque pour découvrir les films. Clichés ? Vérités ? Fantasmes ? A vous de voir.

Pour accéder directement aux films, cliquez sur "Tout coller".